Liquidité, titrisation et intervention publique 

 

Les émissions de titres par les institutions financières ne semblent offrir aux investisseurs ni la liquidité ni les instruments de couverture des risques qu’ils en attendent. Ce programme de recherche développe un modèle où des institutions possédent une information privée sur la valeur des titres qu’elles émettent et vendent à un spéculateur et à des investisseurs non-informés et averses au risque. Ces institutions n’internalisent pas l’impact de leurs actions sur la couverture des risques dans l’économie, ce qui ouvre la voie à une intervention publique pouvant prendre plusieurs formes.

 

 

Gilles Chemla